médiéval

Outreterre 215

Mon premier jeu de rôle grandeur nature

Le jeu de rôle, voilà bien un truc de passionnés (j'ai voulu écrire "geek", mais après avoir passé 4 jours parmi eux, je ne peux plus utiliser ce mot). Le jeu de rôle peut se jouer de différentes façons :

  • Avec des cartes, comme Magic, The Gathering
  • Sur papier, et le plus connu est certainement Donjons et Dragons
  • Sur PC et console, par exemple avec World Of Warcraft
  • Et puis dans la vie réelle, comme avec Outreterre.

Pour être précis, Outreterre, c'est d'abord une plateforme en ligne où les joueurs développent un perso, des alliances, se regroupent en maisons, créent une histoire, un univers... Et puis,  des organisateurs un peu fous se disent un jour "Et si on réunissait ce petit monde?".

Sans compter les interlive et autres rencontres plus ou moins officielles, Outreterre 215 était le 3e et dernier opus du Premier Cycle. Concrètement, une histoire s'est déroulée sur 3 ans, et au terme de cette rencontre, les compteurs sont remis à zéro et une nouvelle histoire commence. Si ce que vous allez lire vous intrigue, en Septembre 2015 vous pourrez vous lancer dans l'aventure si le coeur vous en dit. Moi en tous cas, je vais tenter l'histoire.

Outreterre, un GN pour tous les persos

Sans avoir jamais participé à un GN, je me disais qu'en gros, j'allais avoir des guerriers en armure, et quelques personnes pour leur faire la bouffe entre les bastons... Du coup j'ai été ébahi en découvrant le monde de possibilités de jeu que ce GN offre : 

  • 4 heures de phases de bataille par jour pour satisfaire les guerriers (bon, OK, vu la chaleur et l'efficacité de certaines familles de combatants, après 1 heure c'était souvent plié), mais en plus, en dehors des temps de batailles, des convois stratégiques de ressources à protéger ou attaquer.
  • Un système entier de gestion des soins : les récolteurs devaient aller chercher des ingrédients dans une (réelle) forêt, qu'ils apportaient/vendaient aux apothicaires pour confectionner des remèdes (ou des poisons, pourquoi pas) utilisés par le corps médical pour soigner les blessés et autres malades.
  • Une vie où le religieux, le spirituel et le mystique s’entremêlent et dictent parfois l'établissement d'alliances, la fomentation de complots, ou la célébration de mariages. Evidemment, tout celà sur fond de sociétés secrètes, d'obscurantisme et de pouvoirs magiques (ou divins, c'est selon)

Mon travail

C'est dans cet accoutrement que je me suis baladé durant 4 jours...

C'est dans cet accoutrement que je me suis baladé durant 4 jours...

Comme toujours, quand on se lance dans la couverture d'un événement dont on ne mesure pas l'ampleur, on se dit qu'on va pouvoir faire tout ce qu'on a envie. Je voulais vous faire vivre le GN de l'intérieur tout en créant un reportage cohérent et complet. Evidemment, il en fut autrement.

La chaleur m'a vite fait revoir mes ambitions à la baisse : impossible de suivre toutes les intrigues qui se déroulaient et vous en rendre compte. Du coup j'ai du me contenter de capturer les événements qui se déroulaient devant moi alors que je me baladais sur les campements.

Vous pouvez voir sur ma page Facebook des albums contenant les photos de chaque jour du jeu. Au final, je ne peux qu'espérer avoir rendu hommage à vous tous qui m'avez accueilli si sympathiquement, à grands renforts de bières, d'hypocras, ou d'autres breuvages de distillerie artisanale. Mais surtout J'espère faire honneur à l'équipe d'organisateurs qui se sont démenés pour faire de cet événement ce qu'il est : une réussite totale. Merci à vous tous, et à l'année prochaine sans faute

Mes photos