reportage

Mariage - A quoi sert un maître de cérémonie?

Lorsque votre budget vous le permet, s'adjoindre les services d'un maître de cérémonie est un réel avantage, voici pourquoi.

Les services à table succèdent aux discours, parfois improvisés. Il faut un grand sens du rythme pour que tout s'enchaîne sans perte de temps, mais toujours sans rien brusquer

Les services à table succèdent aux discours, parfois improvisés. Il faut un grand sens du rythme pour que tout s'enchaîne sans perte de temps, mais toujours sans rien brusquer

Un jour J sans stress

Un mariage est une longue suite d'événements, coordonnés de longue date, et pour chacun desquels il est important de respecter les horaires prévus. Bien souvent, plusieurs cérémonies sont prévues le même jour à la commune et/ou à l'église. Le timing est donc crucial. De plus, un retard acquis en début de journée s'amplifie bien souvent au cours de celle-ci, ce qui est ennuyeux et peut causer des frais supplémentaires de retard dans les factures des prestataires par exemple.

Bien souvent, lorsque le choix a été fait de ne pas recourir à un maître de cérémonie, c'est à un membre de la famille que les mariés remettent cette responsabilité. Quelle pression est alors placée sur ses épaules. Ce proche, inexpérimenté à la gestion de pareil événement, courra en permanence, houspillant mariés, invités et prestataires. Il ne pourra pas profiter de la journée et c'est sur lui, que les mariés le veuillent ou non, que retombera le blâme si d'aventure un imprévu devait arriver et perturber le déroulement de la journée.

Sobriété efficace

Une fleur de rechange, un carnet de mariage laissé derrière par des mariés pris par l'émotion. Le maître de cérémonie voit tout et prévoit tout.

Une fleur de rechange, un carnet de mariage laissé derrière par des mariés pris par l'émotion. Le maître de cérémonie voit tout et prévoit tout.

J'ai eu l'occasion de voir il y a peu un maître de cérémonie à l'oeuvre (Marc Lavénérable). Je dois vous avouer que je reste impressionné par son travail. Son efficacité toute en sobriété a permis au mariage auquel je l'ai rencontré de se passer sans aucune anicroche. Pourtant, ce n'était pas gagné d'avance : mariage civil, religieux et réception se déroulaient à une vingtaine de minutes de trajet l'un de l'autre, un grand nombre d'invités étaient présents et beaucoup de discours et de surprises rythmaient la journée.

Présence invisible

Les systèmes permettant d'attacher les boutonnières ne sont pas toujours pratiques. Heureusement, le maître de cérémonie les connait tous. Il a même ses favoris.

Les systèmes permettant d'attacher les boutonnières ne sont pas toujours pratiques. Heureusement, le maître de cérémonie les connait tous. Il a même ses favoris.

C'est probablement la réflexion la plus forte que je me suis faite au moment d'analyser le fruit de mon reportage photo : sur le moment-même, je n'ai jamais remarqué monsieur Lavénérable. Pourtant, il est présent en arrière plan dans nombre de mes photos, observant les événements attentivement, prêt à porter assistance le cas échéant, mais se refusant d'interférer si cela n'était pas indispensable.

Une aide précieuse si votre budget le permet

Au final, je pense sincèrement que si vous prévoyez un grand nombre d'invités et d'activités pour votre mariage, s'adjoindre les services d'un maître de cérémonie sera une bénédiction pour vous et les proches à qui vous auriez autrement donné cette responsabilité.

Il est certain que lorsque tout se passe parfaitement, son rôle pourra n'être que protocolaire. Mais sa présence devient inestimable en cas de pépin. C'est lui qui coordonnera les prestataires, c'est lui qui prendra soin des besoins de vos invités. Dans les moments inattendus, son expérience pourrait vous sauver de désastres potentiels. Pensez-y

 

Outreterre 215

Mon premier jeu de rôle grandeur nature

Le jeu de rôle, voilà bien un truc de passionnés (j'ai voulu écrire "geek", mais après avoir passé 4 jours parmi eux, je ne peux plus utiliser ce mot). Le jeu de rôle peut se jouer de différentes façons :

  • Avec des cartes, comme Magic, The Gathering
  • Sur papier, et le plus connu est certainement Donjons et Dragons
  • Sur PC et console, par exemple avec World Of Warcraft
  • Et puis dans la vie réelle, comme avec Outreterre.

Pour être précis, Outreterre, c'est d'abord une plateforme en ligne où les joueurs développent un perso, des alliances, se regroupent en maisons, créent une histoire, un univers... Et puis,  des organisateurs un peu fous se disent un jour "Et si on réunissait ce petit monde?".

Sans compter les interlive et autres rencontres plus ou moins officielles, Outreterre 215 était le 3e et dernier opus du Premier Cycle. Concrètement, une histoire s'est déroulée sur 3 ans, et au terme de cette rencontre, les compteurs sont remis à zéro et une nouvelle histoire commence. Si ce que vous allez lire vous intrigue, en Septembre 2015 vous pourrez vous lancer dans l'aventure si le coeur vous en dit. Moi en tous cas, je vais tenter l'histoire.

Outreterre, un GN pour tous les persos

Sans avoir jamais participé à un GN, je me disais qu'en gros, j'allais avoir des guerriers en armure, et quelques personnes pour leur faire la bouffe entre les bastons... Du coup j'ai été ébahi en découvrant le monde de possibilités de jeu que ce GN offre : 

  • 4 heures de phases de bataille par jour pour satisfaire les guerriers (bon, OK, vu la chaleur et l'efficacité de certaines familles de combatants, après 1 heure c'était souvent plié), mais en plus, en dehors des temps de batailles, des convois stratégiques de ressources à protéger ou attaquer.
  • Un système entier de gestion des soins : les récolteurs devaient aller chercher des ingrédients dans une (réelle) forêt, qu'ils apportaient/vendaient aux apothicaires pour confectionner des remèdes (ou des poisons, pourquoi pas) utilisés par le corps médical pour soigner les blessés et autres malades.
  • Une vie où le religieux, le spirituel et le mystique s’entremêlent et dictent parfois l'établissement d'alliances, la fomentation de complots, ou la célébration de mariages. Evidemment, tout celà sur fond de sociétés secrètes, d'obscurantisme et de pouvoirs magiques (ou divins, c'est selon)

Mon travail

C'est dans cet accoutrement que je me suis baladé durant 4 jours...

C'est dans cet accoutrement que je me suis baladé durant 4 jours...

Comme toujours, quand on se lance dans la couverture d'un événement dont on ne mesure pas l'ampleur, on se dit qu'on va pouvoir faire tout ce qu'on a envie. Je voulais vous faire vivre le GN de l'intérieur tout en créant un reportage cohérent et complet. Evidemment, il en fut autrement.

La chaleur m'a vite fait revoir mes ambitions à la baisse : impossible de suivre toutes les intrigues qui se déroulaient et vous en rendre compte. Du coup j'ai du me contenter de capturer les événements qui se déroulaient devant moi alors que je me baladais sur les campements.

Vous pouvez voir sur ma page Facebook des albums contenant les photos de chaque jour du jeu. Au final, je ne peux qu'espérer avoir rendu hommage à vous tous qui m'avez accueilli si sympathiquement, à grands renforts de bières, d'hypocras, ou d'autres breuvages de distillerie artisanale. Mais surtout J'espère faire honneur à l'équipe d'organisateurs qui se sont démenés pour faire de cet événement ce qu'il est : une réussite totale. Merci à vous tous, et à l'année prochaine sans faute

Mes photos

 

J'ai trouvé ma voie : documenter votre bonheur

Depuis que j'ai commencé la photographie, , je me suis frotté à beaucoup de styles de photos :

  • Concerts
  • Photos de rue
  • Animalier
  • Portraits
  • Sports
  • Mariage
  • Reportages

Ce faisant, j'ai pu découvrir les photos vers lesquelles mon œil se dirige le plus souvent.

Et ce sont les photos qui documentent la vie et ses émotions. J'adore saisir un petit moment d'histoire. Si je suis invité à rester suffisamment longtemps, je cherche à saisir tous ces petits moments qui décrivent le temps passé dans mon environnement, et les mettre ensemble pour produire un reportage cohérent, qui retrace le déroulement de l'événement.

C'est donc tout naturellement que je vais orienter mon activité photographique vers le reportage te le portrait, deux disciplines très complémentaires qui me permettront de dépeindre les tranches les plus importantes de votre vie. N'hésitez pas à visiter mon site et à me contacter si mon travail vous plait.

A très vite j'espère

Adrien